• Tartines au chèvre et à la compotée de figues

    Un court sujet sur la figue.

    La désespérance devant le frigo est un symptôme qui ne vaut pas le détour chez le psy sur le registre : je ne suis pas généreuse, je suis incapable de nourrir les miens. Evitez désormais de niez que les boîtes de surgelés aux photos pas même glaçantes vous donnent de furieuses envies.... parfois. Soignez votre névrose avec un "ready to eat" qui vous vous consolera mollement. Revenez ensuite à vos casseroles.

    Santou - Tasse à cahé Ti

    Cette maladie m'est tombée dessus il y a peu. J'avais envie de figues et j'ai fait quelques emplettes qui se sont terminées par ces tartines au chèvre et à la compotée de figues... surgelées. Pas si mal somme toute pour une entrée.. accompagnée de quelques salades croquantes. Tout de même rien à voir avec ces grosses figues du figuier de mon Beaujolais. Cet été, elles avaient du coeur, de la générosité. Gonflée de promesses rouges. Gorgées d'arrogance. Elles étaient là.

    A peine rentrée à Paris. Je traînais à Saint Germain des Près et je tombais rue Jacob sur Tomat's.  Une épicerie fine tassée dans sa cour, fragile par tant de fioles en tout genre. Allez-y. Vous y trouverez des tas de bonnes choses. Par amour pour la figue, je suis repartie avec le Sirop de Figue épais de Fan & Jicé Robin . Surtout pour le packaging et le graphisme sobre. J'ai été un peu déçue de ne pas y retrouver ma figue. Mais j'ai admiré leur gamme de produit et salué leur travail.

    L'automne est là sur Paris.

    A voir chez Tomat's, ce Chutney de figue.

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :