• Tout savoir sur mes activités

    Chipiron ou calamars au citron vert

    Emma. On a tendance à appeler notre petite fille Le Chipiron

    Derrière ce nom se cache de la rondeur, de la tendresse, une peau lisse, fragile et diaphane. C'est si rond, c'est si bon le chipiron. Quel amour de chipiron...

    Image 2

    Sur la côte basque, chipiron est le nom donné aux encornets et calamars. Dans le midi on parle de supion. 
    Moi je dis qu'il faut toujours avoir en stock quelques chipirons, calamars ou encornets - surgelés. Le soir, quand il se fait tard, que le frigo est vide et que vous n'avez plus d'idées, jetez donc quelques unes de ces bestioles dans une poêle bien chaude, parfumez de quelques épices corsées, salez, poivrez, ajoutez de la crème fraîche et servez avec un riz. Le mélange est également savoureux dans une assiette de pâtes. 

    Souvent, dans notre micro-cuisine, Luc cuisine les calamars farcis au hachis de veau. La recette est délicieuse mais l'opération fastidieuse puisqu'il faut farcir une à une chaque bestiole, puis, avec des bâtonnets en bois, bien fermer l'objet - affreusement glissant - aux deux bouts. La poche à douille facilite un peu le travail... ça n'empêche, bien difficile d'être à l'heure avec une pareille recette quand vos 6 meilleurs amis débarquent affamés et réclament chacun un minimum de 6 encornets chacun. Le cauchemar. 

    On a trouvé plus pratique : le calamar sauté au citron vert. Il vous suffit de jeter dans une poêle les calamars et d'y ajouter le zeste du citron vert, puis le citron vert lui même découpé en quartiers et enfin de déglacer à la crème fraîche. Utilisez des blancs de calamars surgelés. 

    Donc jamais marre des calamars.

    Recette des calamars au citron vert

    Préparation : 5 min - Cuisson : 10 min
    Pour 2 personnes
    250 de blancs de calamars surgelés
    1 citron vert
    2 cui. à soupe d'huile d'olive
    1 pincée de piment de cayenne en poudre
    3 cuil. à soupe de crème fraîche

    • Laver le citron vert et le râper pour obtenir le zeste. 
    • Pelez le citron vert et le découper en petits quartiers. Réservez. 
    • Dans une poêle, faites chauffer l'huile d'olive et faire cuire à feu vif les calamars encore congelés, le zeste du citron vert et le piment de cayenne pendant environ 5 à 6 min. Videz l'eau de cuisson et faites revenir à nouveau les calamars pour obtenir une belle couleur dorée. Salez, poivrez. 
    • Ajoutez les quartiers de citron vert et faites revenir à nouveau pendant 3 min. 
    • Réservez les calamars dans un saladier et versez dans la même poêle la crème fraîche. Déglacez pendant 2 min. Ajoutez les calamars réservés à la crème fraîche, remuez et servez immédiatement avec du riz.

    votre commentaire
  • Tout savoir sur mes activités cuisine...

    Poule au pot façon Poule au blanc

     

    Pour tout vous dire, je n'avais jamais cuisiné de Poule au Pot. J'avais relégué, non sans nostalgie, cette recette au rang des plats d'hiver de nos enfances et m'interdisais d'arracher à mes souvenirs le goût de la sauce onctueuse, pâle et citronnée qui nappait copieusement la bête. N'empêche, en rentrant vendredi d'une après midi en goguette, j'ai retrouvé Luc en cuisine, tout affairé devant sa cocotte en fonte noire et sa belle poule dodue plongée dans son jus. Miam... D'un naturel curieux, j'ai mis le nez dans ses casseroles et lui ai arraché les secrets de cette belle poule. Devinez quoi : la Poule au Pot ça se prépare facile en 15 min chrono... quelques légumes à découper grossièrement, un vague petit roux à concocter en fin de cuisson, on laisse mijoter 2h30.. L'effet finale est saisissant. Courrez vous acheter une poule.

    Poule au pot guilaine de seze

    Poule au pot façon Poule au blanc

    Préparation 15 min - Cuisson 2h30

    1 poule
    1 cube de bouillon de volaille
    1 cube de bouillon de légumes
    2 clous de girofle
    2 étoiles d'anis
    2 oignons
    2 carottes
    2 navets
    2 blancs de poireaux
    20 cl de vin blanc
    sel fin
    poivre du moulin
    60 g de beurre
    50 g de farine
    1 citron (jus)
    1 jaune d'oeufs

    • Dans une grande cocotte, préparez le bouillon en faisant fondre les cubes de volaille et de légumes dans 2 litres d'eau bouillante. 
    • Ajoutez le vin blanc, les oignons épluchés et coupés en 4, les clous de girofle, les anis étoilée, salez, poivrez. 
    • Déposez la poule dans le bouillon et laissez cuire doucement 1h à couvert. 
    • Pendant ce temps, épluchez et lavez les carottes, les navets et détaillez-les en gros cubes.
    • Lavez et coupez les blancs de poireaux en tronçons.
    • Au bout d'1 heure de cuisson, ajoutez tous les légumes puis laissez cuire pour 1 heure 30 supplémentaire.
    • A la fin des 2 heures 30 de cuisson, retirez les légumes et la poule de la cocotte. Réservez. 
    • Filtrez le bouillon dans un récipient afin de le garder. Il servira pour la sauce. 
    • Dans la cocotte, faites fondre le beurre. 
    • Hors du  feu, ajoutez la farine et remuez pour ne pas avoir de grumeaux.
    • Remettre sur feu doux et ajoutez le bouillon petit à petit en remuant bien pour faire un roux blanc. La sauce doit avoir une belle consistance crémeuse. 
    • Dans un bol, mélangez le jaune d'oeuf avec le jus de citron. Versez dans le roux blanc et remuez. 
    • Remettre la poule et les légumes dans la cocotte. 
    • Servez avec du riz.
    • Ce plat est encore meilleur préparé la veille.

    votre commentaire
  • Tout savoir sur mes activités cuisine...

    Porc au curry

     

    Hier soir on était quatre à dîner et on a un fait un porc au curry... une adaptation de plusieurs recettes qui a donné un résultat tout à fait satisfaisant. 

    La cuisine asiatique est assez simple. Il faut généralement rassembler et découper les ingrédients avant d'entamer la cuisson qui dure souvent moins de 10 minutes. Ayez un wok et si possible un Rice Cooker. Du côté des ingrédients asiatiques, il sont aujourd'hui assez faciles à dénicher en supermarché. Il faut toujours les avoir dans ses placards ! A ce propos, j'avais écrit il y a quelques semaines, une note destinée à tous ceux qui veulent se mettre à la cuisine asiatique : en cliquant sur ce lien, vous trouverez tous les produits de base à avoir dans son placard ou dans son frigo

    Ici, dans ce porc au curry, la cuisson est volontairement plus longue. Le porc n'en est que plus tendre et parfumé. 

    Porc au curry Guilaine de seze

    Porc au curry
    Pour 4 personnes

    Préparation : 10 min - Cuisson : environ 1 heure


    4 cuil. à soupe de sauce de poisson
    3 cuil. à soupe de sucre de palme
    2 cuil. à soupe de sauce de soja
    2 cuil. à soupe de sauce d'huître
    2 cuil. à café de curry en poudre
    1 gousse d'ail écrasée
    2 blancs de citronnelle
    500 g de porc découpé en cubes
    2 cuil. à soupe d'huile
    500 ml de lait de coco
    3 cuil. à soupe de cacahuètes natures, grillées

    • Dans une petite casserole, faites chauffer la sauce de poisson avec 3 cuil. à soupe d'eau et le sucre de palme râpé. Laissez 10 min sur le feu pour que le sucre se dissolve doucement. Réservez. 
    • Découpez la citronnelle en fines lamelles.
    • Dans un grand plat creux, mélangez la sauce de soja, la sauce d'huître, le curry, l'ail écrasée et la citronnelle. 
    • Ajoutez la viande découpées en petits cubes, remuez et faites mariner 30 min. 
    • Après 30 min, faites chauffer l'huile dans le wok à feu vif. Faites saisir la viande pour la dorer de tous les côtés. 
    • Versez le lait de coco et le mélange sauce de poisson sucre de palme. 
    • Portez à ébullition puis laissez frémir au moins 45 min. 
    • Hachez grossièrement les cacahuètes. 
    • Versez la viande dans un plat de service. Décorerez des cacahuètes hachées et servez avec un riz blanc nature.

    votre commentaire
  • Tout savoir sur mes activités de coaching cuisine...

    Risotto aux calamars et petits pois

     

    Ce soir, j'étais les bras ballants devant le frigo me demandant quoi nous mettre sous la dent. L'idée germa qu'un risotto alliant calamars et petits pois verts surgelés pouvait être attirant. 

    Je me rendis sur le blog de Pascale Weeks, célèbre bloggeuse culinaire à l'incroyable renommée, et j'y dénichais une recette approchante . Tiens, c'est outre Manche, auprès de Jamie Oliver qu'elle su aller chercher inspiration ! Pardi, ce britisch de cuistot a plus d'un tour dans sa toque. Voyez plutôt... 
     
    Règles d'or du risotto :
    - Prenez du riz spécial risotto : les grains, petits et ronds, ont une grande capacité a absorber les liquides (vin blanc ou le bouillon). Le riz Arborio est parfait. 
    - Calculez bien le moment où vous débutez votre risotto ;  lorsque vous attaquerez la cuisson, vous passerez 15 à 20 min devant votre casserole sans pouvoir la lâcher ! Ensuite il faudra se servir immédiatement. 


    Risotto guilaine de seze  

     


    Risotto aux calamars et petits pois
    Pour 4 personnes
    Préparation : 10 min - cuisson : 20 min

    1 cube de bouillon de légumes
    3 échalotes
    1 gousse d'ail
    400 g de riz spécial risotto
    50 cl de vin blanc
    50 g de beurre
    petits pois surgelés
    1 citron (jus)
    3 cuil. à soupe de basilic (optionnel)
    1 cuil. à soupe de menthe (optionnel)

    • Préparez le bouillon de légumes en faisant dissoudre le cube dans 1,5 litre d'eau bouillante. 
    • Dans une petite casserole, faites décongeler les calamars environ 10 min. Egouttez les calamars et découpez les en petits tronçons. 
    • Pelez et émincez finement les échalotes.
    • Faites chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse. Ajoutez les échalotes émincées et laissez les fondre doucement pendant 10 min. 
    • Ajoutez le riz dans la sauteuse et remuez pendant environ 1 min. jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Mouillez avec le vin blanc et remuez jusqu'à ce que le liquide se soit évaporé. 
    • Versez votre première louche de bouillon, sans cesser de remuer. Attendez que le liquide soit absorbé pour verser une autre louche de bouillon. Vous renouvelez l'opération pendant environ 15 min. 
    • Goûtez, rectifiez l'assaisonnement. 
    • Si le riz n'est pas cuit, poursuivez la cuisson en versant à nouveau une louche de bouillon. Notez que le riz, quand il est cuit, reste ferme. 
    • Ajoutez alors les calamars et les petits pois. Laissez mijoter 2 min. 
    • Hors du feu, ajoutez le jus de citron et les herbes. 
    • Ajoutez enfin le beurre coupés en petit morceaux. Remuez délicatement. Couvrez et réservez 3 min. Cette étape est importante, c'est elle qui permet au risotto d'être bien crémeux !
    • Servez sans attendre. 

    votre commentaire
  •  
    Lentilles au chorizo
     
    Ces derniers temps, je me suis laissée influencer par toutes ces personnes qui travaillent sur les réflexes alimentaires à acquérir afin de développer une vie plus saine et combattre certaines maladies. David Servan-Shreiber fait partie de ces gens qui m'intriguent. Oui, on changerait volontiers toute son alimentation pour combattre le cancer ; on adopterait volontiers les gestes et réflexes qu'il détaille dans son livret : les réflexes anticancer au quotidien. Mais par quoi commencer ? 

     

    David Servan-Shreiber s'attache notamment à réduire la quantité de viande consommée. Pas facile de changer nos habitudes et pourtant... il propose une idée que je trouve intéressante et que je vous soumets : et si on réduisait la quantité de viande - procancérigène - sans la supprimer totalement ! On mangerait donc beaucoup plus de légumes avec de fines tranches de viande juste pour donner du goût. "Le principal de l'assiette, ce doit être des légumes et des légumineuses, des pois, des pois chiche, des haricots, des lentilles, ect" précise David Servan-Shreiber. 

     

    L'idée est intéressante. Testons la immédiatement avec ce plat de lentilles au chorizo, une recette issue de Cuisine by Lignac et réadaptée à ma sauce. Si vous le pouvez, cuisinez ce plat la veille. Réchauffé, il n'en est que meilleur !

     

    Chorizo guilaine de sezeLentilles_du_puy_237 guilaine de seze
    Lentilles au chorizo

     

    Pour 4 personnes - préparation 10 min - cuisson 40 min

     

    400 g de lentilles vertes
    20 tranches fines de chorizo
    4 branches de céleri
    2 oignons
    2 gousses d'ail
    4 c. à soupe de sauce soja
    1 litre de bouillon de volaille
    Thym

     

    • Préparez le bouillon de légumes en faisant dissoudre le cube dans 1 litre d'eau bouillante. 
    • Pelez et émincez finement l'ail et les oignons. 
    • Lavez et découpez le céleri en petits tronçons. 
    • Faites chauffer de l'huile d'olive dans une sauteuse. Ajoutez les oignons émincées, l'ail et le thym. Laissez les fondre doucement pendant 8 min. 
    • Ajoutez le céleri et faites cuire 2 min.
    • Ajoutez les lentilles, le bouillon, salez, poivrez et laissez cuire 25 à 30 min. Ne couvrez pas la sauteuse. Goûtez : les lentilles doivent être cuites tout en restant légèrement croquantes. 
    • Dans une poêle bien chaude, faites revenir les tranches de chorizo découpées en petits morceaux pendant 3 ou 4 minutes. Ajoutez la sauce soja. Poursuivez la cuisson 2 min. 
    • Ajoutez le chorizo aux lentilles. Remuez. C'est prêt. 
    • Une astuce :  ce plat est encore meilleur fait la veille. Le chorizo se marie alors au parfum des lentilles pour un résultat tout à fait délicieux !

      Celeri guilaine de seze


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique