• L'andouillette et la pêche au vin rouge

    Tout savoir sur mes activités cuisine...

    L'andouillette et la pêche au vin rouge

     

    Il y a quelques jours, nous avons dîné chez Cy. et A. tout juste rentrés d'un week-end en Beaujolais. Fidèles à leurs habitudes, ils avaient effectué un stop à la Boucherie Montantème de Chenelette (69) pour rentrer à Paris les bras chargés de toutes ces choses qui nous sont chères, à nous les Lyonnais : charcuterie, andouillettes et saucissons lyonnais.

    Luc et moi avons donc été immédiatement invités à un dîner "andouillette" et comme d'habitude, nous avons parlé cuisine toute la soirée... extase devant les andouillettes, évocation de quelques autres charcutailles comme le saucisson lyonnais truffé pistaché puis éloge du gratin Dauphinois, délicieux ce soir là.

    Bon, d'une manière générale, en France l'andouillette se mange grillée ou poêlée, cuite avec de la moutarde.
    A Lyon, l'andouillette est le plus souvent dorée à la poêle. En fin de cuisson, on y ajoute des oignons fondus. On déglace au vinaigre et on la sert avec du persil plat.

    Cy. opère de façon différente : il dispose les andouillettes dans un plat allant au four, les badigeonne de moutarde aux grains, les arrose copieusement de vin blanc puis les enfourne pour 30 min environ. Quelques minutes avant la fin de la cuisson, il place le plat sous le grill. Résultat : le vin blanc allège étrangement l'andouillette et la parfume délicatement. Ce soir là, nous avons bu du Bourgogne Hautes-Côtes de-Nuits "Les Dames Huguettes" du domaine Guy Pierre JEAN & Fils" situé à Aloxe-Corton...

    En charge du dessert, j'avais envisagé des pêches de vigne au vin rouge. C'est la saison. Dans les vignobles du Beaujolais, la pêche de vigne était souvent plantée au bout des rangs. C'était un bon moyen pour surveiller l'apparition de certaines maladies de la vigne.

    Ce jour là, pas de pêche de vigne au marché de la place Monge mais de délicieuses pêches jaunes, gorgées de jus et de sucre. Etonnant pour un mois de septembre. Luc me suggère de ne pas les faire cuire mais de les mariner pour les servir fraîches. Voici donc la recette, délicieuses et improvisée, des pêches jaunes mais au vin rouge.

    Recette des pêches au vin rouge

    Pour 6 personnes

    6 pêches jaunes
    5 cuil. à soupe de sucre roux
    1 cuil. à café de quatre épices
    Menthe fraîche
    Poivre du moulin
    2 clous de girofle
    10 cl de vin rouge

    • Pelez les pêches et coupez-les en 4. Disposez-les dans un plat creux.
    • Saupoudrez de sucre roux, de quatre épices et de menthe fraîche finement ciselée.
    • Poivrez généreusement et déposez les clous de girofle.
    • Couvrez d'un film alimentaire et laissez mariner au réfrigérateur au moins 1 h.
    • Retirez alors le film alimentaire, versez délicatement le vin et laissez encore mariner le temps du dîner.
    • Servez frais, accompagné, par exemple, de petites madeleines maison !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :