• Tarte potiron, champignons et marrons

    Me suis inspirée de Catherine Kluger, dans son livre Ateliers Tartes, ed. Marabout  pour préparer cette tarte.

    Ingrédients

    • 1 pâte brisée (ici ma recette sur maison.com )
    • 350 g de chair de potiron soit une "tranche" de potiron de 500 g environ
    • 1 oignon
    • 1 gousse d'ail
    • 100 g de champignons
    • 50 g de marrons précuits

    Pour l'appareil :

    • 30 cl de lait
    • 10 cl de crème liquide
    • 3 oeufs entiers

    En option, j'ai préparé un mélange d'épices que j'ai écrasé au pilon : graines de cumin, poivre de sichuan, fleur de sel et poivre des mondes d'Olivier Roellinger .

    Pour préparer cette tarte potiron, champignons et marrons

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Préparez une pâte à tarte maison. Retrouvez ici ma recette : la pâte brisée, comment la réussir ?
    • Epluchez le potiron, retirez les graines et découpez en très petits cubes (environ 1 à 2 cm max)
    • Dans une poêle, faites chauffer un peu d'huile d'olive et faites fondre doucement l'ail haché puis l'oignon finement ciselé. Ajoutez les dés de potiron et faites cuire sans trop colorer. Testez la cuisson. Lorsqu'ils sont tendres, débarassez et réservez.
    • Pendant ce temps, lavez et tranchez finement les champignons. Faites-les sauter 2 à 3 minutes dans la même poêle avec un peu de beurre. Salez et poivrez.
    • Dans un bol, mélangez le lait, la crème, les oeufs entiers. Salez et poivrez. Si vous en avez, ajoutez le mélange d'épices - graines de cumin, poivre de sichuan, fleur de sel et poivre des mondes.
    • Déposez la pâte à tarte sur le moule à tarte. Répartissez les cubes de potiron, les champignons, les marrons grossièrement brisés. Coulez l'appareil.
    • Enfournez pour 30 min.

     

    Si vous ne connaissez pas la boutique d'épices d'Olivier Roellinger, courrez au 51 bis rue Sainte Anne 75002 Paris. Cadeaux de noël tout trouvé !


    votre commentaire
  • Préparez soupes et veloutés maison avec un légume unique. Car c'est en vous attelant à un seul sujet que vous vous vivrez des émotions culinaires autour de légumes difficiles, oubliés - ou vagues souvenirs de cantines puantes ou de déjeuners mauvais et interminables chez la vielle tante. C'est vrai quoi, le potimarron, le panais ou le topinambour, on commence par l'aimer en velouté puis on finit par le servir nature, juste rôti, avec une viande. Et ce jour là, debout dans la cuisine, vous crierez victoire les bras en l'air ! Exit les frites du congélo ; vous aurez attaqué un tajine de veau et ses morceaux de potimarron ou un poisson poêlé et ses topinambours sautés. Aïe Aïe Aïe.

    Mais comme il faut bien commencer par le commencement, débutez en douceur avec veloutés et soupes. Cherchez pas midi à quatorze heure. Quelque soit le légume, opérez ainsi : je découpe le légume, je cisèle l'oignon ou l'échalote, l'ail si vous aimez ; je prépare un bouillon de volaille. J'ai de la crème liquide au frigo. Là, je fais sauter mes oignons/échalotes, j'ajoute l'ail, je dépose mes légumes, je couvre de bouillon, je cuits, je mixe et j'ajoute la crème liquide - toujous de la crème.. le gras c'est bon. J'assaisonne, je goûte, j'assaisonne encore, je goûte encore... J'ajout une épice, seulement si je veux et si je le sens. Et je sers.

    Ci dessous, une recette de velouté de potimarron. Et en variante, avec de la courge musquée ou butternut, de l'hélianthis, du panais, du chou-fleur, des châtaignes, navet au gingembre...

    Astuce : adaptez la quantité de liquide pour éviter que votre velouté ne soit trop liquie. Pour cela, réservez une bonne quantité de liquide de cuisson juste avant de mixer. Puis mixez et en ajouter du liquide de cuisson jusqu'à la consistance souhaitée.

     

    Velouté de potimarron

    Pour 6 personnes

    • 1 potimarron de 1 kg
    • 2 échalottes et si vous le souhaitez 1 gousse d'ail
    • 1 litre de bouillon de volaille
    • 20 à 30 cl de crème liquide

     

    Comment préparer un velouté de potimarron

     

    • La peau du potimarron est tout à fait comestible, alors retirez simplement les parties un peu noires qui pourraient colorer votre velouté. Puis découpez le reste en gros cubes.
    • Epluchez, lavez et ciselez finement les échalotes puis faites-les revenir à feu doux dans un filet d'huile d'olive.
    • Ajoutez les cubes de potimarron et faites sauter 5 min en remuant.
    • Versez le bouillon de volaille et faites cuire à couvert 15 à 20 minutes.
    • Vérifiez la cuisson du potimarron à l'aide de la pointe d'un couteau.
    • En fin de cuisson, mixez. Ajoutez la crème liquide.
    • Rectifiez l'assaisonnement en sel et en poivre et réservez chaud.
    • et pourquoi pas avec avec de la courge musquée ou butternut, de l'hélianthis, du panais, du chou-fleur, des châtaignes...

    Et vous, les veloutés ? vous aimez lesquels ?

     

    J'aime bien les objets du site Les petites emplettes. De bonnes idées de cadeaux pour la table notamment : nappes, set en feutre, torchon étamine, étiquette de table... jetez un oeil et dites-moi

    les petites emplettes

    votre commentaire
  • Hier soir un ami a fêté ses quarante ans. Il était temps. Mine de rien, ça fait du bien de voir les copains entrer dans le clan. Bon, du coup, on était deux fois quarante autour de lui et on a bien fêté ça, notamment avec des tonnes de douceurs glacées, citronnées et chocolatées.

    J'avais préparé les desserts... glacés, citronnés et chocolatés donc. Deux de ces recettes conviennent parfaitement quand il faut cuisiner en avance et quand le transport est hasardeux.

    • Ce vacherin au citron très bon. Parceque il a de la gueule ce vacherin avec son coeur tout jaune et tout rond. Et parcequ'il prend peu de place et nourrit facile 12 à 17 personnes. Par ici la recette du vacherin. Modifiez légèrement les ingrédients : pas de fruits rouges mais de la glace au citron jaune ou vert. Et pour le montage, intercalez Chantilly, meringues et glace au citron. Placez au congélateur.
    • Ces petits pots de crème au chocolat au lait et sauce caramel au beurre salé parceque ça se préparer en quelques minutes, 2 à 3 jours à l'avance et que les petites verrines se transportent sans problème en voiture, dans le métro, à cheval ou à dromadaire. Le chocalat a légèrement pris dans la verrine et ne menace pas de se renverser. Emportez dans un récipient le caramel au beurre salé que vous verserez en toute petite quantité, en arrivant sur place. Puis piquez un Mikado pour décorer.

     

    Petits pots de crème au chocolat au lait et sauce caramel au beurre salé

    La veille, préparez les pots de crème au chocolat

    200 g de chocolat au lait dessert
    300 g de crème liquide entière
    2 jaunes d’œufs
    20 g de beurre

    Servez de très petite quantité. Préparez cette crème la veille.

    • Faites chauffer la crème liquide entière à feu doux jusqu'aux premiers frémissements. Ne laissez pas bouillir !
    • Hors du feu, ajoutez le chocolat coupé en morceaux. Laissez reposer 1 mn. Puis mélangez soigneusement.
    • Ajoutez les jaunes d'œufs un à un puis le beurre découpé en petits dés. Mélangez.
    • Versez dans des petits pots individuels, laissez refroidir puis réservez au réfrigérateur au moins 1 nuit. Veillez à bien recouvrir vos pots d'un film alimentaire afin que le chocolat ne prenne pas l'odeur du réfrigérateur.

     

    Le lendemain, préparez le caramel au beurre salé

    80 g de sucre en poudre
    40 g de beurre demi-sel
    10 cl de crème liquide
    1 peu de sel

    • Mettez le sucre dans une casserole et faites chauffer à feu moyen. Ne mélangez pas. Regardez votre sucre : il va à se dissoudre doucement pour devenir liquide. Ne touchez pas à la casserole.
    • Faites chauffer la crème liquide entière à feu doux jusqu'aux premiers frémissements. Ne laissez pas bouillir !
    • Lorsque vous obtenez un beau caramel liquide, retirez du feu la casserole et ajoutez doucement la crème tiède.
    • A l'aide d'une cuillière en bois, mélangez puis ajoutez rapidement le beurre. Mélangez à nouveau.
    • Portez à nouveau sur le feu et remuez sans cesse pendant 2 à 3 minutesl.
    • Salez légèrement à votre goût.
    • Laissez refroidir quelques instants et verser délicatement 1 à 2 c. à café sur chaque petits pots de crème au chocolat au lait.
    • Plantez un gâteau Mikado et servez.

     

    Et vous, les pots de crème au chocolat, vous les aimez comment ?

    Et si vous alliez aussi faire un tour sur ce site magnifique Picselo ? une jolie promenade dans un Paris gourmand, charmant, un rien tendance, un brin parisien. Une photo Coutume Café By Piceselo - 47 Rue de Babylone 75007 Paris

     

    picselo

    4 commentaires
  • Hier un ami m'a appelé vers 15h. Il venait de déguster une saucisse de Morteau servie avec une vinaigrette à l'échalote dans un établissement respectable. Au ton de sa voix, j'ai senti qu'il était là tout chamboulé par cet accord. Y'a de quoi. Etre retourné par une morteau, une vinaigrette et des échalotes ça déstabilise forcément à l'heure où la cookosphère s'extasie devant des accords nettement plus complexes. J'ai racroché et suis partie chez le charcutier quérir de la Morteau. Pas de doute. C'est bon, c'est rond, c'est chaud, ça crisse un peu sous la dent.

     

    Saucisse de Morteaue et vinaigrette à l'échalote.

    • Ne piquez pas votre Morteau sinon son goût de fumé va se dissoudre dans l’eau de cuisson.
    • Plongez votre saucisse de Morteau dans une casserole d’eau froide. La température va augmenter progressivement et ainsi n'éclatera pas votre saucisse de Morteau.
    • Dès que l’eau frémit, comptez 30 à 45 minutes de cuisson selon la taillle à eau frémissante et non bouillante.
    • Préparez une vinaigrette.
    • Hachez le plus finement possible des échalotes. Ajoutez à la vinaigrette.
    • Servez avec un écrasé de pommes de terre ou des navets glacés à blanc. Recette ici

    Alors, la Morteau et l'échalote ?

     

    Elle est pas mal la dernière collection d'assiettes Jars Empreinte

    jars empreintes nappe et assiette bulgomme

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires