• De mon Beaujolais natal, en cette fin de saison des vendanges, je retiens surtout les grandes goulées de Paradis bues prestemment à la sortie du pressoir. Après macération, ce premier jus de raisin issu du pressurage est une promesse. Celle du vin de l'année.

    J'aime l'accord chutney de raisins et viandes blanche.

    Préparez ce chutney trouvé sur le magazine Cuisine et Vin de France

    Une jolie cuisine dans une bien jolie maison, à voir sur ELLE Déco Architectes Elsa Neufville et Erwan Gayet
    • 500 g de raisin blanc ou noir
    • 1 pomme
    • 150 g de raisins de Corinthe
    • 150 g de petits oignons
    • 100 g de cassonade
    • 20 cl de vinaigre blanc
    • 50 g de gingembre frais

    Pour préparer le Chutney pommes-raisins

    • Lavez et égrenez le raisin, coupez les grains en deux et épépinez-les. Pelez les petits oignons et émincez-les finement. Epluchez le morceau de gingembre et coupez-le en fins bâtonnets. Coupez la pomme en quartiers, pelez-la et épépinez-la. Détaillez les quartiers en cubes.
    • Versez le vinaigre et la cassonade dans une casserole. Portez à  ébullition, ajoutez les bâtonnets de gingembre, les raisins secs, les oignons, les cubes de pomme et les grains de raisin. Mélangez et laissez cuire à  feu doux pendant 30 min en remuant de temps en temps. Laissez refroidir dans la casserole, puis mettez dans un pot de verre.

    Préparez des côtes de porc et en accompagnement, des pommes sautées ou des haricots verts. Servez avec ce chutney.

    Dites m'en des nouvelles


    votre commentaire
  • Moi je vous conseille pour les jours de grande flemme l'option spaghettis. Mais attention. Pas n'importe quels spaghettis. Des spaghettis à l'ail, au parmesan et à l'huile de truffes. Ca paraît compliqué dit comme. Pourtant non. C'est une recette pour le flémard gourmet, c'est à dire celui qui, malgré son incurable flémardise est incapable d'atteindre la médiocrité, l'extrême onction, l'enfer de la boîte de thon avalée dans son plus simple appareil debout dans la cuisine.

    Le truc, c'est d'avoir toujours de bons ingrédients à la maison, dans son placard ou dans son frigo et d'éviter d'être à court de munitions. Par exemple, c'est finalement assez simple d'avoir toujours de l'ail et du parmesan. Ca permet de cuisiner en quelques secondes à l'Italienne, des pâtes, des tomates, des aubergines... Et puis une bouteille d'huile de truffes, ça se garde des mois et ça permet d'assaisonner de façon intéressante les pâtes, les purées de pommes de terre, les oeufs. Personnellement, j'achète mes huiles chez Terres de Truffes.

    Si vous aimez la cuisine italienne, je vous suggère d'avoir toujours chez vous les ingrédients listés ci-dessous. 

    • Diverses sortes de pâtes : pâtes sèches en supermarché, essayez aussi les pâtes artisanales chez le traiteur.
    • Des tomates concassées en boîte
    • Du riz pour risotto Arborio ou Carnaroli
    • Des bouillons en cube à base de volaille ou de légumes - indispensable pour le risotto
    • Un gros morceau de parmesan (250 g) à conserver dans un film alimentaire
    • Une bonne huile d'olive et du vinaigre balsamique
    • Des tas de légumes découpés surgelés : petits pois, pois gourmands, oignon, aubergines, courgettes
    • Du basilic frais, que vous conservez plus d'une semaine roulé bien serré dans un sac plastique et mis au frigo.
    • De l'ail et des échalotes
    • et aussi, selon vos envies, de la mozzarella et/ou de la ricotta (au rayon frais en supermarché), des jambons italiens tranchés...

    Si les queues du supermarché vous terrassent, commandez vos produits italiens en ligne. Tous les produits gastronomiques italiens sont aujourd'hui à portée de clic. Consultez un de ces trois sites :

     

    Et la recette des Spaghettis à l'ail, au parmesan et à l'huile de truffes

    Pour 2 personnes

    Pour cette recette il vous fait 2 portions de spaghettis, 1 gousse d'ail, au moins 4 cuil. à soupe de parmesan et une petite bouteille d'huile de truffe.

    • Portez à ébullition 1 grand volume d’eau (au moins 2 litres), salez et versez les pâtes.
    • Cuisez-les bien al dente. Elles doivent être fermes sous la dent. Egouttez-les.
    • Hachez l'ail finement.
    • Ajoutez le parmesan râpé et de l'huile de truffes.
    • Goûtez et rectifiez l'assaisonement : sel, poivre, huile de truffes et parmesan.

    votre commentaire
  • On a préparé le velouté de potiron au lait de coco de William Ledeuil . Gonflée de bonheur, j'ai cru me transformer en citrouille.

    L'autre jour un colis m'est arrivé d'une personne avisée ayant connaissance de ma déférence pour la cuisine de William Ledeuil , ce grand chef étoilé au 'répertoire d'ici et d'Asie'. L'objet en question était son dernier livre de recettes la cuisine de William Ledeuil  - vient de paraître aux Ed. Albin Michel.

    C'est avec ce genre de bible qu'on thaïe le boeuf carotte, qu'on chinoise tranquilement le poulet mariné, qu'on japonise soupes et bouillons. 'La citronnelle, le gingembre, le wasabi, entre autres rhizomes et herbes fraîches rapportés d'Asie du Sud-Est et du Japon'*, quittent l'Empire du Soleil Levant, sautent la muraille de Chine pour illuminer vos cuisines. Elle est simple la cuisine inspirée d'Asie. Elle est saine et savoureuse. 

    Le livre de recettes la cuisine de William Ledeuil Ed. Albin Michel - Ze kitchen galerie

    Trêve de plaisanterie, amis, si vous n'avez jamais cuisiné asiatique... et si l’expérience vous tente, sachez qu'apprendre à cuisiner asiatique n’est pas si compliqué. Il suffit de s’équiper des bons ingrédients et de suivre pas à pas des recettes choisies. Caoch... j'ai préparé pour vous 3 articles faciles à ce sujet :

    1. S'initier à la cuisine asiatique, mes 6 conseils pour bien débuter
    2. Ma liste des produits asiatiques pour cuisiner chinois, vietnamien ou thaï
    3. Ma cuisine asiatique, mes 7 recettes faciles pour se lancer

     

    La recette du velouté de potiron au lait de coco -

    extrait de velouté de potiron au lait de coco et aux cèpes

    • 60 cl de bouillon de volaille
    • 60 cl de lait de coco
    • 400 g de potiron
    • 3 tiges de citronnelle (si vous n'avez pas de citronnelle... faites l'impasse)
    • 4 cuil. à soupe d'huile d'olive

    Déroulé  de La recette du velouté de potiron au lait de coco

    • Commencez par épluchez le potiron puis découpez-le en gros cubes. Faites précuire au micro-ondes 10 minutes avec 2 cuil. à soupe d'huile d'olive.
    • Retirez la première feuille des tiges de citronnellle. Coupez l'extrémité dure. Découpez les tiges en deux dans le sens de la longueur. Dans une grande poêle, faites-les revenir doucement avec de l'huile d'olive.
    • Ajoutez le potiron et 1 louche de bouillon et faites cuire pendant 15 à 20 min à feu doux.
    • Ajoutez le reste du bouillon et poursuivez la cuisson à feu très doux et à couvert pendant 20 min.
    • Ajoutez le lait de coco, portez à ébullition, baissez le feu et faites cuire qq minutes à découvert.
    • Mixez et passez au chinois.

    * mots de l'irrésistible François-Régis Gaudry, journaliste à l'Express.


    votre commentaire
  • La salade friése au bacon et oeufs-mayo m'est venue il y a peu, alors que je travaillais sur un cocktail pour des ados de 15 ans. On m'avait demandé des recettes régressives à préparer pour ces jeunes qui se trémousseront bientôt tout cheveux au vent. Qu'aiment les ados ? Normalement rien. On s'est fait une soirée test avec des recettes régressives que des ados pouvaient trouver 'super cool'. Il y eu par exemple les cheese cake Tagada, les mini hamburger maison, les croques mozza, les mini glaces Ben & Jerry's . Et puis il y a eu les petits sandwichs oeufs-mayo. Mais ceux là, c'est nous qui les avons trouvé drôlement bons. Plus tard, servis avec quelques ingrédients qui se trouvaient à la maison, ça a donné cette salade frisée au bacon et oeufs-mayo.

    Et vous ? vos recettes régressives ? Quelles sont-elles ?

     

    La salade frisée au bacon et oeufs-mayo

    Pour 6 personnes, pour une entrée copieuse ou un plat principal léger

    • 4 tranches de bacon
    • 150 g de haricots verts
    • 300 g de chicorée frisée
    • 85 g de croûtons
    • 6 oeufs durs
    • 2 échalotes
    • Pour une mayonnaise faite maison : 1 oeuf et de l'huile. Sinon 4 cuil. à soupe de mayonnaise
    • Curry
    Vous connaissez le dico ado 100% filles ? Le Dico des filles

    Comment préparer la salade de haricots verts, bacon et oeufs

    • Faites cuire les oeufs 10 min dans de l'eau bouillante.
    • Découpez le bacon en petits tronçons et faites le revenir dans une poêle jusqu'à ce qu'il soit croustillant. Réservez.
    • Faites décongeler ou cuire les haricots verts. Attention, les haricots verts sont meilleurs al dente, un peu croquants. Faites-les cuire à peine le temps indiqué. Plongez-les dans l'eau froide dès la fin de la cuisson. Ils conserveront un beau vert. Réservez.
    • Lavez, essorez et découpez légèrement la chicorée frisée.
    • Si vous n'avez pas de croûtons en sachet, préparez-les vous-même avec du pain découpé en petits cubes. 2 solutions :
      • déposez les cubes de pain sur la plaque du four et faites-les dorer 5 ou 6 min. Surveillez.
      • faites cuire les cubes de pain dans poêle avec de l'huile (et pourquoi pas un peu d'ail)
    • Mélangez dans un saladier le bacon, les haricots verts, la chicorée frisée et les croûtons. Assaisonnez avec 3 ou 4 cuil. à soupe d'huile d'olive et 2 cuil. à soupe de vinaigre.
    • Préparez une mayonnaise.
    • Ecalez les oeufs, écrasez-les à la fourchette et ajoutez 1 cuil. à soupe de mayonnaise par oeuf dur (soit ici 6 cuil.) Ajoutez 1 cuil. à café de curry. Goûtez et ajustez la quantité de mayonnaise. Salez et poivrez.
    • Répartissez cette préparation dans les assiettes. Dressez la salade.
    • Vous pouvez servir avec des toasts grillés.

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires