• Hier soir j'ai préparé un turbot en croûte qui provenait directement d'un bateau de pêcheurs Normands. Sur la digue, on s'est dit, et si on le rapportait à Paris ? Et c'est comme ça qu'il est arrivé chez nous. Le turbot a passé quelques semaines dans le congélateur puis hier soir, c'était son soir. Je l'ai sorti de sa torpeur glacée et lui ai préparé un habit de fête. Une croûte à base de pistaches, noisettes, amandes effilées et sésame. Miam.  

    Ustensile : un mortier

    Recette du turbot en croûte

    Pour 4 personnes

    • Un turbot entier de 2 kg

    La croûte

    • 50 g de beurre
    • 2 cuil. à café de graines de sésame (doré ou non)
    • 10 pistaches décortiquées
    • 10 noisettes
    • 1 cuil. à soupe d'amandes effilées
    • Option : quelques tronçons fins de céleri

    Comment préparer le turbot en croûte

    • Torréfier légèrement dans une poêle bien chaude sans matière grasse les graines de sésame. Réservez.
    • Renouvelez l'opération avec les pistaches, et les noisettes. Réservez. Puis torréfiez les amandes effilées.
    • Laissez refroidir et écrasez au pilon
    • Préchauffez le four à 200°.
    • Déposez le turbot sur une feuille de papier sulfurisée, peau côté plaque du four.
    • Recouvrez le turbot du mélange pilé (si vous avez du céleri, découpez une branche en petits tronçons fins et déposez sur le poisson puis recouvrez du mélange pilé)
    • Déposez des petits morceaux de beurre sur le poisson et enfournez pour 20 min.
    • J'ai servi le tout avec des fèves cuites al dente et assaisonnées d'huile d'olive et de jus de citron et d'un peu de riz.

    Recette inspirée du livre Des comptoirs à la cuisine, d'Olivier Roellinger


    votre commentaire
  • Un court sujet sur la figue.

    La désespérance devant le frigo est un symptôme qui ne vaut pas le détour chez le psy sur le registre : je ne suis pas généreuse, je suis incapable de nourrir les miens. Evitez désormais de niez que les boîtes de surgelés aux photos pas même glaçantes vous donnent de furieuses envies.... parfois. Soignez votre névrose avec un "ready to eat" qui vous vous consolera mollement. Revenez ensuite à vos casseroles.

    Santou - Tasse à cahé Ti

    Cette maladie m'est tombée dessus il y a peu. J'avais envie de figues et j'ai fait quelques emplettes qui se sont terminées par ces tartines au chèvre et à la compotée de figues... surgelées. Pas si mal somme toute pour une entrée.. accompagnée de quelques salades croquantes. Tout de même rien à voir avec ces grosses figues du figuier de mon Beaujolais. Cet été, elles avaient du coeur, de la générosité. Gonflée de promesses rouges. Gorgées d'arrogance. Elles étaient là.

    A peine rentrée à Paris. Je traînais à Saint Germain des Près et je tombais rue Jacob sur Tomat's.  Une épicerie fine tassée dans sa cour, fragile par tant de fioles en tout genre. Allez-y. Vous y trouverez des tas de bonnes choses. Par amour pour la figue, je suis repartie avec le Sirop de Figue épais de Fan & Jicé Robin . Surtout pour le packaging et le graphisme sobre. J'ai été un peu déçue de ne pas y retrouver ma figue. Mais j'ai admiré leur gamme de produit et salué leur travail.

    L'automne est là sur Paris.

    A voir chez Tomat's, ce Chutney de figue.

    votre commentaire
  • <script> var linkwithin_site_id = 304436; </script><script src="http://www.linkwithin.com/widget.js"></script>


    Quand on aime la cuisine italienne, on a logiquement de furieuses envies de risotto qui surviennent sans crier gare.
    Un conseil, entassez dans vos placards/refrigérateur parmesan, riz spécial risotto et vin blanc. L'envie venue, la confection du risotto sera un jeu d'enfants et les légumes du moment feront l'affaire d'un risotto apetissant.
     
    Risotto aux petits légumes
    Pour 4 personnes
    Préparation : 10 min - cuisson : 20 à 25 min
     
    • 300 g de riz spécial risotto,
    • 4 échalotes,
    • 1 oignon,
    • 2 carottes moyennes,
    • 2 branches de céleri,
    • 1 poireaux,
    • 15 cl de vin blanc sec, 
    • 5 c. à s. d’huile d’olive,
    • 30 g beurre,
    • 60 g de parmesan à râper
    Comment préparer un risotto aux petits légumes ? 
    Trouvé chez Libelul .  
    • Hachez les échalotes et les blancs de poireaux (idéalement au robot, sinon, à la main, très finement)
    • Lavez et découpez les carottes et le céleri en petits dés.
    • Dans une poêle, faites revenir avec 3 c. à s. d’huile d’olive les échalotes et les blancs de poireaux hachés ainsi que les dés de carottes et de céleri pendant 7 à 8  minutes. Réservez.
    • Dans une casserole, faites revenir le riz à feu vif dans 2 c. à s. d'huile pendant 2 minutes en mélangeant sans cesse. Salez. Mouillez avec le vin, laissez
    • Préparez le bouillon de légumes en faisant dissoudre le cube dans 1,5 litre d'eau bouillante. 
    • Mouillez avec le vin blanc et remuez jusqu'à ce que le liquide se soit évaporé. 
    • Versez votre première louche de bouillon, sans cesser de remuer. Attendez que le liquide soit absorbé pour verser une autre louche de bouillon. Vous renouvelez l'opération pendant environ 15 min. 
    • Goûtez, rectifiez l'assaisonnement. 
    • Si le riz n'est pas cuit, poursuivez la cuisson en versant à nouveau une louche de bouillon. Notez que le riz, quand il est cuit, reste ferme. 
    • Ajoutez alors les calamars et les petits pois. Laissez mijoter 2 min. 
    • Hors du feu, ajoutez le jus de citron et les herbes. 
    • Ajoutez enfin le beurre coupés en petit morceaux. Remuez délicatement. Couvrez et réservez 3 min. Cette étape est importante, c'est elle qui permet au risotto d'être bien crémeux !
    • Servez  votre risotto aux petits légumes sans attendre. 

    votre commentaire
  • A field Journal

    Des idées de recettes, entrées, plats et desserts pour le mois de septembre. Des recettes faciles à réaliser avec peu d'ingrédients. 

    En entrée

    Soupe verte : faites revenir 1 gousse d'ail hachée, 1 courgette, 1 poireau et 1 poignée de haricots verts dans de l'huile d'olive, ajoutez 1 litre d'eau, du gros sel. Faites cuire 30 min à petits bouillons. Ajoutez une poignée de coriandre et 1 ou 2 Vache qui rit. Mixez.

    Des poireaux vinaigrette : faites cuire 15 à 20 min dans de l'eau bouillante salées les blancs de poireaux coupés en deux. Egouttez longuement et servez tiède ou froid avec une vinaigrette. Vous pouvez ajouter à la vinaigrette un oeufs dur haché.

    Une salade de haricots verts tièdes : épluchez des haricots verts si possible frais (sinon surgelés). Faites-les cuire à l'autocuiseur (10 min max après la reprise de la vapeur). Mélangez du jus de citron avec de l'huile d'olive et de l'ail hachée très finement. Mélangez très délicatement les haricots verts avec cette vinaigrette. Vous pouvez parsemer d’échalotes hachées finement.

    Salade de poires, figues et parmesan : pour 4 personnes, découpez 4 poires en cubes, coupez 4 figues en quartiers. Pressez le jus d'1/2 citron et arrosez les fruits. Ajoutez 40 g de copeaux de parmesan. Arrosez d'huile d'olive. Servez tel quel ou sur un lit de salade verte.

    En plat principal

    Une poêlée de courgettes, chorizo au curry : pour 4 personnes, découpez 500 g de courgettes en dés, ajoutez 4 g de curry en poudre, du sel et du poivre. Découpez 80 g de chorizo en cubes. Dans une poêle, faites sauter 3 àu 4 min les courgettes avec 1 gousse d'ail hachée. Ajoutez le chorizo et 80 g d'amandes émondées. Faites cuire 5 min maximum. Vous pouvez ajouter de la menthe ciselée.

    Un filet mignon et ses figues, rôties au four (voir la recette ici )

    Une tarte aux poires et au bleu d'Auvergne : il suffit d'une pâte feuilletée, de bleu d'Auvergne, de poires et de pignon de pin pour réaliser cette recette. Servez avec une salade verte, c'est parfait pour un dîner (voir la recette ici)

    Boulgour aux courgettes, fèves, olives noires et parmesan : Attention, tout l’intérêt de cette recette repose sur le parmesan. N’en faites pas l’impasse. Faites cuire une petite portion de boulgour par personne. Prévoyez une petite poignée de courgettes découpées en dés par personne. Idem pour les fèves (congelées, c'est plus simple). Faites revenir les dés de courgettes 3 ou 4 min dans une poêle chaude (avec de l'ail haché si vous le souhaitez). Décongelez les fèves. Découpez les olives noires en petits morceaux. Mélangez le boulgour, les courgettes, les fèves et les olives noires. Salez et poivrez. Ajoutez le parmesan. Servez ainsi pour un dîner léger ou en accompagnement d’une viande blanche.

    Des crevettes sautées au pastis : pour 4 personnes, dans une sauteuse, faites chauffer de l'huile d'olive, ajoutez 16 crevettes surgelées épluchées et faites cuire environ 6 min. Mélangez. Salez. Ajoutez 3 cuil. à soupe de pastis et mélangez jusqu'à complète évaporation. Ajoutez de la crème liquide. Vous pouvez couper la crème avec du Soja Cuisine (de chez Bjorg par exemple) , une crème liquide légère qui s'ajoute facilement à vos préparations salées. Servez avec du riz blanc. Si vous en avez, parfumez vos crevettes avec du ras el hanout.

     

    En dessert

    Une tarte aux poires et pommes.

    Une compote de poires.

    Un clafoutis aux reines-claudes de Christophe Felder
    <script type="text/javascript"> var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-18597239-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); </script>


    votre commentaire
  • Servez des figues rôties en dessert.

    On trouve sur les étales de grosses figues. Si vous les passez au four, vous pouvez les servir chaudes, en dessert, natures ou accompagnées d'un fromage blanc, d'une glace ou d'une crème à la vanille.

    On fait comment les figues rôties ? On ouvre les figues en les coupant en croix : en partant de leur sommet et jusqu’au 2/3 seulement. On ouvre les quartiers. On enfourne ainsi à four chaud (200 °C) pour 20 min environ. Juste avant d'enfourner, on peut aussi piquer dans la figue une petite branche de thym et ajouter une cuillère de miel ou encore un peu de beurre.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires