• Tout savoir sur mes activités cuisine...

    Pavé de biche et navets tendres


    Pavé de biche et ses navets

    Pour 2 personnes

    2 pavés de biche
    2 navets
    2 fines tranches de poitrine fumée
    50 g de beurre
    1 citron (jus)
    • Préparez les navets : épluchez les navets puis découpez-les en rondelles d'1 cm d'épaisseur. Découpez la poitrine fumée en petits tronçons.
    • Dans une large sauteuse, versez un fond d'eau. L'eau devra arriver à mi-hauteur des navets. Ajoutez le beurre découpé en cubes, le jus de citron et la poitrine fumée.
    • Déposez dans la sauteuse les rondelles de navets, sans les superposer. Salez, poivrez.
    • Faites cuire les navets 10 à 15 min. Arrosez régulièrement avec le jus de cuisson.
    • A mi-cuisson, retournez les navets. Arrosez à nouveau.
    • Vérifiez la cuisson en piquant avec une fourchette : les navets sont cuits lorsqu'ils sont tendres.
    • Préparez la viande : faites chauffer une poêle grill si vous en avez une, ou une poêle classique. Déposez la viande, faites cuire quelques minutes de chaque côté selon votre goût.
    • Servez les navets en accompagnement de la viande.
    • Vous pouvez compléter avec une poêlée de champignons ou des carottes vichy.

    votre commentaire
  • Tout savoir sur mes activités cuisine...

    Purée de potimarron & magrets de canard au miel

    Avant de retrouver ci-dessous la recette de la purée de potimarron et ses magrets de canard au miel, un peu d'actu...

    En cuisine, on parle de retour à la cuisine de nos grands-mères pour qualifier l’attitude de ceux qui cherchent racines dans leur histoire, dans leur famille, dans leur région donc. Clairement, à l’approche de Noël, beaucoup délaissent l’original et l’exotique pour une cuisine qui vient de chez eux, pour des ingrédients qui parlent, qui évoquent, qui se souviennent. Au salon Saveurs des plaisirs gourmands qui tiendra cuisine à l’Espace Champerreret du vendredi 4 au lundi 7 décembre 2009, on plonge dans le Noël de chez nous, dans le Noël des Régions. Salaisons, champignons, vins, confiserie, fromage... au fond, cette simplicité proposée là ne fait que refléter l’air du temps. Quand on a du mal à savoir si on va passer l’hiver tout en santé, mieux vaut se rapatrier à la maison, et savourer ce qui nous a permis d'en arriver là !

    Salon Saveurs des plaisirs gourmands 2009

    Recette de la purée de potimarron et ses magrets de canard au miel

    Pour 4 personnes

    • 2 magrets de canard
    • 1 potimarron de 2 kg environ
    • 2 carottes
    • 3 pommes de terre moyennes
    • 1 oignon
    • 30 cl de lait
    • 30 cl d'eau
    • 1 cuil. à soupe de miel

    Déroulé de la recette de cuisine

    • Préparez les légumes : épluchez les carottes, les pommes de terre, les oignons et le potimarron. Découpez-les en gros morceaux. Emincez l'oignon.
    • Dans un autocuiseur, mettez 2 cuil. à soupe d'huile d'olive à chauffer et ajoutez l'oignon émincé. Faites fondre 5 min en remuant. Salez, poivrez. Ajoutez les pommes de terre, les carottes, le potimarron, le lait et l'eau. Fermez l'autocuiseur et laissez cuire environ 10 min.
    • Ouvrez et mixez.
    • Ajoutez 2 cuil. à soupe d'une bonne huile d'olive. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement à votre goût. N'hésitez pas à rajouter du poivre du moulin. Réservez.
    • Préparez les magrets de canard au miel : fendez la peau des magrets jusqu'à la chair en dessinant des croisillons.
    • Chauffez à feu vif une poêle antiadhésive et posez les magrets côté peau, réduire le feu et faire cuire 10 min.
    • Ajoutez le miel, poursuivez la cuisson 2  min. 
    • Servez les magrets de canard au miel accompagnés de la purée de potimarron.

    votre commentaire
  • Avant la recette du Sabayon au cidre et ses pommes poêlées...

    Dans tout juste un mois c’est Noël et on a envie de vins chauds dans la casserole, de mains dans les nervures d’un gros foie gras, d’une aiguille à recoudre un chapon tout juste fourré. Alors on glane ci et là des idées de recettes pour les fêtes, de l’apéro au dessert.

    Mes deux conseils pour préparer les repas de fête, courrez acheter :

    • le Elle à table : le magazine tendance qui en a plein la casserole. Des tartares de poissons, des fois gras aux fruits secs, un chapon à la crème, une gâteau au chocolat qui se décline, le sabayon au cidre, les bons plans fournisseurs de Pierre Hermé...
    • le Régal : le magazine qui monte en cuisine. La datte et le foie gras, une buche de chou vert et marrons au curcuma, un bouillon de coquillage au citron, des desserts de Noël qui en mettent plein la vue et des champagnes de qualité à moins de 20 euros.

    Il y a des belles photos, des belles adresses, de beaux portraits. On ne demande que ça avant les fêtes : que les magazines cuisine pétillent de sapins de Noël, de chocolat fondant et de papillottes étincelantes !

     

    Et maintenant, la recette du Sabayon au cidre et ses pommes poêlées

     

    Pour 4 personnes

    • 4 pommes
    • 50 g de beurre demi-sel
    • 1 gousse de vanille
    • 10 cl de crème fleurette
    • 5 jaunes d'œufs
    • 100 g de sucre en poudre
    • 20 cl de cidre brut
    • 1 cuil. à s de Calvados
    • Déroulé de la recette de cuisine

    Préparez les pommes:

    • Epluchez les pommes. Retirez le cœur avec un évide-pomme puis coupez la pomme en deux.
    • Fendez la gousse de vanille dans la longueur, grattez l'intérieur avec la lame d'un couteau et déposez les grains dans une poêle antiadhésive. Ajoutez le beurre et faites fondre à feu doux.
    • Dès que le beurre mousse, déposez les pommes dans la poêle et faites-les dorer en les arrosant régulièrement de beurre vanillé fondu. Au bout de 8 à 10 min, les pommes doivent être cuites et fondantes. Veillez à les conservez entières et encore légèrement fermes.
    • Retirez la poêle du feu et couvrez pour conservez la chaleur.

    Préparez le sabayon :

    • Montez la crème fleurette en Chantilly et réservez au frais.
    • Faites bouillir une grande casserole d'eau.
    • Dans un saladier ou une petite casserole, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre. Posez le saladier dans le bainmarie, continuez de fouetter jusqu’à obtenir un sabayon crémeux et mousseux (il doit doubler, voire tripler de volume).
    • Versez alors le cidre petit à petit, sans cesser de fouetter. Poursuivez jusqu'à ce que le mélange prenne la consistance d'une crème anglaise.
    • Retirez le saladier du bainmarie, continuez de fouetter jusqu’à refroidissement complet.
    • A la spatule, incorporez délicatement la Chantilly au sabayon en soulevant la masse dans un mouvement circulaire. Avec la même délicatesse, incorporez le Calvados.

    Dressage

    • Versez le sabayon dans des assiettes creuses ou des verrines.
    • Déposez les pommes.
    • Servez immédiatement.

     


    votre commentaire
  • Les sablés aux noix. Mercredi dernier, Elvire m'a apporté un sac de noix fraîchement ramassées. Il fallait donc en faire quelquechose de ces noix autrement elles allaient encore terminer exposées dans un saladier et jamais avalées. Il en va ainsi. La noix remplie de joie quand on la reçoit puis termine oubliée dans un coin de cuisine. Seul le téméraire qui se saisit du problème un casse-noix en main sauve la noix du péril.

    Luc avait envie de sablés et Sibylle, qui nous attendait samedi soir, m'avait fait la demande de quelques petits gâteaux maison pour accompagner sa panacotta de tradition. Le sablé aux noix est né de là.

    Pour affiner la recette, j'ai tout de même parcouru un ou deux livres de recettes de cuisine, puis j'ai jeté un oeil sur le blog de Pascal Weeks  qui a toujours quelques idées intéressantes.

    Deux conseils avant de débuter :

    • 1. La noix est délicieuse lorsqu'elle est torréfiée au four. Les arômes se développent considérablement. Une fois retirées de leurs coquilles, déposez les noix sur la plaque du four préchauffé à 180 °C (th. 6). Laissez les noix prendre un peu de couleur 4 ou 5 min. Surveillez afin qu'elles ne brûlent pas. Sortez la plaque du four, laissez refroidir et concassez vos noix. Si vous n'avez pas de noix fraîches, torréfiez également les cerneaux de noix achetés en sachet.
    • 2. C'est assez difficile de façonner de jolis sablés. Une astuce : roulez votre pâte en un boudin de 5 à 6 cm de diamètre, protégez avec du film alimentaire et placez au réfrigérateur 1 h. Une fois refroidi, votre rouleau de pâte se découpera aisément en de réguliers sablés prêts à être enfournés.

    Recette des sablés aux noix

    • Pour environ 25 sablés (5 cm de diamètres)
    • 40 noix entières ou 145 g de cerneaux de noix
    • 160 g de farine
    • 115 g de sucre roux
    • 100 g de beurre mou
    • 1 oeuf
    • 1 gousse de vanille

    Déroulé de la recette de cuisine

    • Sortez le beurre du réfrigérateur. Il doit être mou au moment de débuter la recette.
    • Préchauffez votre four à 180 °C (th. 6).
    • Torréfiez les noix (voir le paragraphe ci-dessus) puis concassez-les finement à l'aide d'un mini-hachoir électrique, ou, si vous n'en avez pas, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie (les noix étant préalablement rangées dans un torchon propre).
    • Ouvrez la gousse de vanille en deux et retirez les grains avec la lame d'un couteau.
    • A l'aide d'une spatule, mélangez les noix concassées, la farine, le sucre roux et la vanille.
    • Ajoutez le beurre mou. Mélangez.
    • Ajoutez l'oeuf entier et mélangez jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.
    • Déposez sur le plan de travail un film alimentaire de 30 cm de long. Déposez dessus la moitié de votre pâte. Formez grossièrement un boudin, entourez de film alimentaire, serrez, tassez la pâte puis roulez le boudin sur le plan de travail pour former un beau cylindre de pâte de 5 à 6 cm de diamètre. Placez au réfrigérateur 1 h. Refaites la même opération avec le reste de la pâte à sablés.
    • Au bout d'1 h, sortez les rouleaux de pâte du réfrigérateur, retirez le film alimentaire et découpez le rouleau en palets de 1,5 cm d'épaisseur. Beurrez la plaque du four et déposez-y les sablés. Vous pouvez également utiliser une feuille de papier sulfurisé. S'il vous en reste, déposez un cerneau de noix sur chaque sablé.
    • Enfournez pour 10 à 12 min. Surveillez la cuisson.
    • Servez en accompagnement d'une panacotta vanille, d'une crème au café ou d'une mousse au chocolat.
    • Vous pouvez également préparer des sablés plus petits et les servir au moment du café.


    votre commentaire
  • Tout savoir sur mes activités cuisine...

     

    Dimanche dernier, au marché du Boulevard Blanqui, nous avons glané ci et là quelques légumes pour entamer la semaine. C'est agréable le marché le dimanche, on a le temps d'y flâner et d'acheter des produits qui inspirent même si l'on ne sait pas très bien comment les cuisiner. La betterave crue et le fenouil ont fait l'objet de mes interrogations cette semaine.

    Quelques sources quand on n'a pas d'idées pour cuisiner les légumes.

    • Pour cuisiner les légumes, il faut s'équiper de livres de recettes de bonne qualité spécial légumes. C'est indispensable. Nous utilisons très régulièrement Le potager dans l'assiette d'Yves Le Floc'h Soye chez Solar. Simple bible du légume.
    • Plus récemment, j'ai acheté Légumes vite prêts (Marabout) : très Worldfood puisque imprimé en premier lieu en Australie en 2007. Parfois c'est thaïe, parfois c'est italien ou c'est chinois, mais aussi espagnol ou français. C'est facile et très original à la fois.
    • Pour des légumes au naturel, il faut aller puiser dans la Cuillère d'argent, la bible de la cuisine italienne. Priorité aux légumes. Priorité à la méditerranée.
    • Côté Internet, beaucoup d'entre vous vont sur www.marmiton.org. Moi je préfère Elle à table parceque j'ai une confiance absolue dans les recettes. Les fiches ELLE sont préparées par des  stylistes culinaires reconnues.
    • Vous pouvez aussi consultez les blogs de cuisine. A vous de trouver ceux qui vous conviennent le mieux.

     

    Voyez plutôt. Une recette trouvée sur ELLE à table.

     

     

    Lasagnes au fenouil et chèvre

    Pour 4 personnes

    • 2 gros bulbes de fenouil ou 4 moyens
    • environ 10 lasagnes sèches précuites (Barilla)
    • 30 cl de béchamel
    • 80 g de fromage de chèvre en buche + 8 tranches fines du même fromage
    • 30 cl de purée de légumes : 4 pommes de terre + 5 carottes + 1 poireau

    Déroulé de la recette de cuisine

    • (J'ai fait cette recette en notant les proportions de façon approximative. Retenez qu'il vous faut environ 30 à 40 cl de béchamel et la même quantité de purée de légumes)
    • Préchauffer le four à 180 °C (th. 6)
    • Coupez les fenouils en deux et faites-les blanchir dans l’eau frémissante pendant 15 mn. Egouttez-les. Découpez-les en fines tranches.
    • Préparez une béchamel et ajoutez le fromage de chèvre coupé en petits morceaux. Faites-le fondre légèrement mais conservez quelques morceaux.
    • Préparez la purée de légumes avec les pommes de terre, les carottes et les poireaux. Salez, poivrez et mixez.
    • Dans un plat à gratin, étalez 4 cuil. à soupe de la béchamel au chèvre. Etalez une couche de lasagnes, une couche de purée de légumes puis le fenouil. Salez, poivrez. Etalez une nouvelle couche de lasagnes puis le reste de béchamel et de purée de légumes. Arrosez d'un généreux filet d'huile d'olive. Il suffit d'alterner les couches de feuilles de lasagne avec la béchamel et la purée de légumes en veillant à ce que les lasagnes soient bien recouvertes.
    • Décorez avec les tranches de fromage de chèvre.
    • Enfournez pour environ 20 min de cuisson.
    • Servez dès la sortie du four.

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires